LTSVISION x Warren

LTSVISION x Warren

Pour ce premier article de LTSVISION, on vous présente Warren, influenceur (qu’il le veuille ou non) tendance Streetwear homme et passionné de mode. Avec 27k abonnés et son style original, il décrit son parcours scolaire, plein d’obstacles, sa vision de la mode et ses projets futurs.

Peux-tu te présenter et décrire ton parcours jusqu’à aujourd’hui ?

Je m’appelle Warren, 26 ans. Certains me décrivent comme un influenceur Streetwear (bien que je déteste le mot « influenceur » et ne comprend pas la signification de « streetwear » aujourd’hui), mais je suis tout d’abord en recherche d’emploi dans le domaine de la mode et du luxe.

J’ai eu une licence d’économie puis fait un Master en Marketing dans une école de commerce puis un autre Master en Business Fashion. Ce qui est drôle, lorsque j’étais plus jeune, je voulais devenir trader. J’ai alors voulu faire une prépa puis une grosse école de commerce ou d’ingénieur, classique. Mais vu mes notes en Terminale, j’ai vite compris que ce ne serait pas possible.

Mon choix d’aller à la Fac après le BAC au lieu d’une en école d’ingénieur post-bac a changé énormément de choses dans ma vie. J’ai notamment pris la décision de me relancer sur IG après le bug de mon 1er compte. J’aurais pu tout laisser tomber mais j’ai tenté le coup et recommencer tout de 0.

Comment t’es-tu lancé sur Instagram ?

Longue histoire. Pour la faire courte : été 2017, une photo de moi est repostée sur un compte de style Streetwear alors que je ne connaissais pas du tout ce délire. Je vois que dans la journée je prends 100 abonnés (choses exceptionnelles pour moi à l’époque). Le mois suivant, j’en prends 1000 car cette page me reposte très souvent et que je découvrais aussi chaque jour d’autres pages.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par 🇫🇷 Streetwear Bearded Guy (@warrenla7) le

Mon compte finit par buguer en Septembre 2017 (un genre de Shadowbanning). Je stoppe donc IG pendant 3 mois. Noël 2017, je me dis que je devrais tout refaire de 0 et je me lance en créant un nouveau compte en essayant d’y poster des styles plus élaborés. And here I am.

Aujourd’hui, tu as plus de 27k abonnés sur Instagram : comment as-tu construit ta communauté ?

C’est long. Il faut être patient. Il y a des périodes où l’on gagne beaucoup d’abonnés, et des périodes de flottement. Il faut savoir rester motivé et créer un contenu qui parle à ton audience. Je pense que de mon côté, je profite beaucoup des gens que je rencontre dans le sens où mon réseau fait sur IG me permet d’être visible.

Par exemple : photos à 2 postées sur le compte de la personne, shooting photos pour magazines, invitations pour la Fashion Week ou à des events, etc. L’une des clés de ma visibilité est de me faire souvent reposter sur les pages Streetwear IG.

As-tu eu fait des études dans la mode ?

80% de mon parcours scolaire n’a rien à voir avec la mode. J’ai fait une licence en éco, une école de commerce en marketing, et après tout cela, j’avais cette vieille lubie de la mode.

 J’ai toujours aimé bien m’habiller, en tout cas, faire attention à mon image, rien n’était négligé. J’ai toujours aimé être différent des autres par mon accoutrement.

C’est seulement à 24 ans, après mon stage de fin d’études, que je décide de faire une formation à ESMOD-ISEM pour simplement m’instruire et rendre cette lubie plus concrète. Je pense qu’il est nécessaire de réaliser une formation car multitudes de choses ne sont pas forcément faciles à savoir ou à découvrir. Internet aide, mais la présence de professeurs rend concret l’apprentissage.

 

Comment décrirais-tu ton style vestimentaire ?

Question difficile. Franchement je ne pourrais définir mon style en 1 mot. J’aurais dit Streetwear à une époque. Mais je ne sais même plus ce que Streetwear veut dire aujourd’hui. Je dirais plutôt plusieurs mots comme : minimalisme, maximalisme, trendy, coloré, monotone.

 En tout cas, j’aime jouer sur les proportions et les tons.

 

 

D’où vient ton inspiration ?

Elle vient directement des pièces que j’achète. Je vois une très belle pièce, je vais vouloir l’acheter car elle m’inspire et va inspirer mes tenues. Je n’ai pas vraiment d’idole sur qui je me calque.

 

 

Et où achètes-tu tes vêtements ?

La plupart du temps sur Internet : Luisaviaroma, Farfetch, Matchesfashion, etc.

 

 

D’ailleurs, quelles sont tes marques de vêtement Streetwear / High Fashion préférées ?

Prada, Balenciaga, Vêtements, Y/Project, Acne, CK205W39NYW, Ader Error, Hed Mayner, Feng Chen Wang, Margiela.

 

 

Que penses-tu du Streetwear en France aujourd’hui ?

Le Streetwear se développe énormément partout dans le monde et en France aussi. La génération visée par l’industrie de la mode est de plus en plus jeune. Ce sont ces jeunes que les marques visent car elles ont un pouvoir d’achat beaucoup plus élevée.

 

 

Quels sont tes futurs projets ?

Bosser dans l’industrie de la mode pendant 5-10 ans pour m’imprégner du secteur et de ses enjeux puis pourquoi pas lancer ma marque ?

 

 

As-tu des conseils à donner à ces nombreux jeunes qui cherchent à entrer dans le milieu de la mode Streetwear /High Fashion ?

Il faut aimer ce que vous faites et ne pas faire les choses à contre-coeur. Ça reste avant tout un plaisir de s’habiller. Il ne faut pas s’en dégoûter.

 

 

Et s’il y avait une marque que tu aimerais qu’elle soit mieux exposée, notamment sur LAETUS, laquelle serait-elle ?

Feng Chen Wang par exemple, qui va sortir une collaboration avec Converse bientôt normalement.

 

Pour nos prochains interviews sur LAETUS, y aurait-il une personne que tu aimerais voir en particulier ?

@keyvaan.v à toi !

Suivez @warrenla7 et @laetus.store sur Instagram ! A un prochain LTSVISION !

Klain

Un type comme vous qui aime bien s'habiller décontracté, boire du Bombay et lire Tokyo Ghoul.

Laisser un commentaire

Fermer
×

Panier